CBD et addiction au cannabis

 

Les témoignages de toxicomanes, accros au cannabis, affirmant avoir réussi à décrocher de leur addiction grâce au CBD, cette molécule non-psychotrope contenue dans le chanvre, se multiplient.

 

L’addiction au cannabis se déclare souvent à l’adolescence. Les jeunes trouvent dans cette substance un moyen de s’évader, de fuir leurs problèmes, leurs angoisses. Outre les problèmes de santé, certains jeunes décrivent leur expérience liée au cannabis comme une spirale, un engrenage qui les mène de la consommation simple et récréative à l’addiction maladive pouvant pousser les plus fragiles à faire commerce du cannabis pour financer leur consommation.

 

Cet article de presse relate précisément ce genre d’histoire, d’une malheureuse et triste banalité.

 

L’addiction devient alors un vice profond : Le cannabis démotive, désociabilise.

 

A ce sujet, l’avis de certains professionnels de santé en contact avec de jeunes toxicomanes,  comme par exemple Sandra Pinel - infirmière et patiente experte addictions travaillant au sein de l’association Oppelia de Saint-Nazaire spécialisée dans l’accompagnement aux addictions - , est éclairant : « Le CBD peut être efficace. Il faut juste savoir ce que recherche le patient dans le cannabis. Si c’est l’effet “défonce”, alors le CBD ne sera pas adapté. Si c’est un effet relaxant ou pour dormir, comme on le voit souvent, le CBD peut être très bénéfique. Nous recommandons plutôt aux personnes de le consommer sous forme de vaporisation pour éviter de le fumer avec du tabac. Mais au tout début, le rouler à la manière d’un joint peut aider, car les personnes retrouvent des gestes auxquels elles sont habituées. »

 

Certaines personnes décrivent leur consommation de CBD comme ayant eu un effet de balancier : la diminution de la consommation de cannabis au profit du CBD leur a permis de développer une meilleure hygiène de vie, un sommeil amélioré, une reprise de l’activité physique et une meilleure alimentation.

 

En tout état de cause, si vous souffrez d’un problème d’addiction, parlez en à votre médecin ou consultez un professionnel de santé qualifié. Etre accompagné dans une démarche de sevrage est nécessaire et permet d’appréhender sereinement la reprise en main de votre hygiène de vie. N’hésitez vraiment pas à vous faire aider et à demander l’avis du corps médical.

 

Et si vous avez une question à propos du CBD, n’hésitez pas à venir en discuter avec nous dans nos shops de Lorient centre ville, quartier Keryado ou sur Hennebont !

 

 

0
Feed

Laisser un commentaire