CBD et volant : Faites valoir vos droits !

 

En Gironde, un conducteur a été envoyé au tribunal pour avoir simplement fumé du CBD avant de prendre le volant.

 

Or, la consommation de CBD est autorisée en France, ce qui remet en cause la pertinence du test salivaire pratiqué pour détecter les substances potentiellement illicites consommées par les automobilistes.

 

Ceci n’est pas une mince affaire, bien au contraire ! Retraits de points, suspensions de permis, amendes salées et même peines de prison, certains automobilistes pourraient avoir injustement subi de lourdes sanctions destinées à punir les personnes ayant consommé des drogues avant de prendre le volant.

 

La dernière affaire en date, soumise aux juridictions bordelaises, révèle la fiabilité limitée des test salivaires, incapables de faire la différence entre le cannabis, dont la consommation est interdite en France, et le CBD, dont la consommation est parfaitement légale dans notre pays.

 

Le CBD est licite et en vente libre en France, alors que le cannabis est inscrit sur la liste des produits stupéfiants.

 

Un expert judiciaire a été sollicité dans le dossier présenté devant les juridictions bordelaises. Ce dernier apporte la preuve scientifique de ce nouveau problème auquel doit faire face la justice française : apprendre à faire la différence entre le cannabis et le CBD lors du dépistage, ce afin d’éviter de punir des personnes innocentes qui se sont contentées de respecter la loi en consommant en toute légalité un produit licite.

 

Si vous êtes un consommateur régulier de CBD, n’hésitez pas, si vous faites l’objet d’un contrôle routier, à mentionner aux agents ce fait et leur rappeler à la fois la licéité de votre consommation de CBD et la possibilité que le test pratiqué soit positif alors même que vous n’avez pas consommé de substance interdite.

 

Si vous êtes quand même sanctionné, n’hésitez pas à prendre un avocat et à faire valoir vos droits, seul moyen pour faire évoluer la situation et permettre le respect des droits et des libertés.

 

Rappelons le encore une fois : le CBD est légal en France et sa consommation est permise. Elle ne doit pas être honteuse et ne peux pas être sanctionnée.

 

Et si vous avez une question à propos du CBD ou de l’huile de CBD, n’hésitez pas à venir en discuter avec nous dans nos shops de Lorient centre ville, quartier Keryado ou sur Hennebont !

 

 

0
Feed

Laisser un commentaire